Because knowledge is more than information *
Español     Français 

Accueil
Pourquoi ce site ?
Introduction
IE, VEILLE, IT & KM ?
L'éditeur

Définitions
Veille Stratégique
Intelligence Économique
Knowledge Management
Intelligence Territoriale


Implications
Innovation
Ressources Humaines
Gestion de projet
Qualité
Relation clientèle


Compétences
Ouvrages de référence
Formations
Formation en ligne

Solutions technologiques
Liens utiles

Services
Nous Contacter
Actualités
Publicité

Partenaires

Découvrez une solution originale !
        
Un portail web, extranet et intranet dédié à vos activités de veille !
Inscription et utilisation GRATUITS
en partenariat avec eZePortal.com

 

(*)Parce que la connaissance, le savoir sont plus que l'information

LEVER-LES OBJECTIONS DE LA VEILLE

" La veille pourquoi faire, pourquoi faire de la veille ? : les objections levées"
Souvent en entreprise ou dans une organisation territoriale, les objections, en dehors des freins liés au sentiment de se désaisir d'un pouvoir, sont souvent triviales et très" terre à terre", dès qu'il s'agit de mettte en place un système de veille collectif, un outil de partage de l'information. Le responsable de veille ou animateur du système se doit donc avant toute chose de "désensibiliser" le personnel fac à ces objections qui sont parfois très éloignées des problématiques stratégiques ou managériales.

Traitement des objections du type :
- Ça prend du temps !
- Ça ne me sert à rien !
- Il y a d’autres choses plus importantes ! ce n’est pas prioritaire !
- Je ne suis pas payé pour ça !
- Le système est trop lent, trop lourd !
- Mon organisation d’aujourd’hui me convient très bien et je m’y retrouve !
– Pas besoin de ça, si tu veux une information « t’as qu’à me la demander tu l’auras ! »

« ça prend du temps !»
- Le système d’information doit être l’affaire de tous et non l’affaire de quelques uns
- Chaque minutes consacrées à son information personnelle est utile aux autres
- Individuellement on a l’impression que l’on perd du temps, collectivement on en gagne

« ça ne me sert à rien »
- Si ça ne te sert pas es tu sûr que ça ne peut pas servir à tes collègues ? (pour leur information personnelle, quand tu n’es pas là,..)
- Ça ne te sert pas aujourd’hui, es tu sûr que ça ne te servira pas demain ?
- Et si demain tu n’est plus là ?
- Utilité au quotidien : on voit toujours le temps que prend l’utilisation d'un outil collaboratif ou de partage de l'information, mais on ne réflechit plus au temps qu’on passe à chercher un document perdu
- Peut-on être seul juge de l’utilité d’un courrier ou d’un document qui nous a été attribué : ne pas oublier que si on reçoit un courrier c’est par ce que nous avons une fonction au sein d’un ensemble.
- La question qu’il faut en fait se poser n’est pas à quoi ça me sert mais en quoi cela peut être utile à l’ensemble.

« Je ne suis pas payé pour ça ! j'ai d’autres choses plus importantes à faire ! »
- Etre capable de faire une synthèse, choisir une inforamtion et lui donner une cotation sur un sujet est le meilleur moyen de montrer sa réelle expertise du domaine sa réelle valeur ajoutée

« t’as qu’a me le demander ! »
- Encore aurait-il fallut que je sache que tu est détenteur de cette info !
- Et si tu n’es pas disponible ? (congés, déplacement,…)

 



R E S S O U R C E S   A   V O T R E    D I S P O S I T I ON
VEILLE
Mettre en place une veille
Quel type de veille ?
Eviter les pièges
Lever les objections
Mesurer le ROI
Les outils de veille
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
Mettre en place un projet
Eviter les pièges
Mesurer le ROI
Les outils de l'I.E.
INTELLIGENCE TERRITORIALE
Mettre en place un projet
Eviter les pièges
Mesurer le ROI
Les outils de l'I.T.

KNOWLEDGE MANAGEMENT
Mettre en place un projet
Eviter les pièges
Mesurer le ROI
Les outils du KM